Expatriation : comment se préparer ?

Expatriation : comment se préparer ?

15 décembre 2020 0 Par Sarah

Souvent, dans le cadre professionnel, il peut arriver que l’on soit contraint de réaliser des déplacements. Dans certains d’entre eux, la durée du voyage peut être assez longue (jusqu’à un an, voire plus). Il s’agira par conséquent d’une expatriation. C’est en fait l’action de quitter son pays d’origine pour un autre lieu sur un territoire étranger. C’est un projet dont la concrétisation nécessite une organisation efficace. Pour s’y préparer, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Trouver un endroit où mettre ses affaires

Le déménagement vers un autre pays est une épreuve qui devrait être perçue comme une nouvelle aventure. Ce sera l’occasion de changer de décor et aussi de mode de vie. Qui dit déménagement, dit transport des affaires personnelles. Toutefois, il est à souligner que dans le cadre d’une expatriation, il est souvent rare de déplacer tous les biens des expatriés (surtout le mobilier). Par conséquent, parmi les étapes qu’il ne faudrait pas négliger, il y a celle où les futurs expatriés se mettront à la recherche d’un endroit où entreposer le gros de leur bien durant toute la durée de l’expatriation.

Il est tout à fait possible de dénicher un lieu qui remplit la fonction de garde-meuble afin de rendre service aux voyageurs. Ces entrepôts sont adaptés pour le stockage de divers biens, mobiliers et autres. Stockavenue pourrait faire un choix judicieux dans la quête d’un garde-meuble lors d’une expatriation. Des espaces adéquats pour entreposer leurs affaires durant le temps qu’il faudra sont à la disposition des futurs expatriés.

Penser à l’inscription des enfants

Lorsque l’on parle d’expatriation, il est à noter que si le salarié est marié et qu’il a des enfants, il se peut qu’il ne parte pas pour l’étranger tout seul. C’est d’ailleurs une situation qui se présente assez souvent. Qu’il ne se préoccupe de rien, le départ peut sembler un peu déroutant pour tout le monde. Cependant, vivre une expérience d’expatriation en toute sérénité, aussi bien pour les adultes que pour les enfants, est à la portée de tous. S’en donner les moyens pour y parvenir n’est pas du tout compliqué. Il suffira d’une bonne organisation. Les enfants qui sont d’âge scolaire pourront tout à fait poursuivre leurs études, malgré le déménagement.

Se mettre en quête d’un établissement adapté avant le départ pour l’expatriation est l’idéal. Il ne faut pas que les parents oublient que cette aventure n’est pas faite pour bouleverser la vie des petits. Elle devrait être prise pour une nouvelle expérience de vie à savourer tous ensemble. Internet reste une source intéressante d’informations pour trouver l’établissement scolaire idéal. Par ailleurs, opter pour des écoles françaises peut être une alternative digne d’intérêt, pour de procurer un cadre un peu plus familier aux enfants. Ce qui aura le privilège de les bousculer un peu moins.

Informer toutes les instances concernées

Avant le grand départ, il est tout naturel de mettre au courant de vos projets aux personnes ainsi qu’aux entités qui le méritent. Pour une expatriation, les voyageurs devraient contacter :

  • Les compagnies d’assurance dans le but d’apporter des modifications à leurs contrats en cours, ou bien pour résilier ces derniers.
  • Le centre d’impôts afin de l’informer sur le changement d’adresse ainsi que pour déterminer le prochain statut du voyageur.
  • La banque pour l’accomplissement de diverses opérations comme le recensement des comptes à ouvrir, ou encore la commande de devises.
  • La compagnie de déménagement et aussi l’entreprise de stockage des meubles et des autres biens des futurs expatriés, qui ne partiront pas avec eux.
  • La compagnie de téléphone, mais également celle de l’eau et de l’électricité et du gaz.
  • Les amis, les proches et surtout les membres de la famille.